Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 21:18

Je pensais l'avoir déjà fait, mais non, je n'avais jamais écrit d'article sur une baderne rectangulaire. C'est très simple à réaliser, et on peut augmenter le nombre de ganses, et donc la taille, très facilement.

 

baderne-rectangulaire 4791

 

Commencez par réaliser un demi noeud par dessus,

 

baderne-rectangulaire 4782

 

Puis revenez dans ce demi noeud dessous, puis dessus.

 

baderne-rectangulaire 4783

 

Virage dessous, dessus, et retour au point de départ. On obtient un modèle sympa, mais trop petit. Nous allons l'agrandir.

 

baderne-rectangulaire 4785

 

Plutot que de revenir au point de départ, on passe sous le dormant, et on le suit en phase dessous, dessus, dessous, dessus, afin de créer une succession de ganses que l'on va exploiter maintenant.

 

baderne-rectangulaire 4786

 

... en passant dessous, dessus, dessous, dessus, puis dessous.

 

baderne-rectangulaire 4787

 

Revenez au point de départ, et doublez le noeud, ou triplez le.

 

baderne-rectangulaire 4788

 

On obtient une baderne rectangulaire avec 4 ganses et 3 ganses. Mais je vais vous expliquer comment l'augmenter encore.

 

baderne-rectangulaire 4791

 

Ne pas revenir au point de départ. Maintenant, passez le dormant sous le courant (j'ai bien dit le dormant sous le courant), puis faites comme précédement, créez des ganses en suivant l'ex courant, et exploitez les pour augmenter le nombre de ganses externes.

 

baderne-rectangulaire 4789

Y'a plus qu'à !!!!!!!!!!!!!!!

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

patrick L. 25/08/2011 13:52


pour info: ce noeud se base sur les mêmes règles que les Bonnets Turcs (relation entre nombre de brins et dimension du noeud)


marc et beatrice 05/05/2011 13:34


Bonjour, et merci de toutes ces photos et explications. C'est vraiment sympathique !
J'aimerais bien réaliser cette baderne pour mettre à l'entrée de notre modeste voilier. Mais combien faut-il avoir de corde? Et de quel diamètre? Comment finalisez-vous les extrémités? Moi, je n'ai
fait, pour l'instant, que la célèbre la pomme de touline à un brin et le bracelet des ados de camps de voile avec manille... Autrement dit, j'ai de l'apprentissage devant moi !!!


nico 13/05/2011 22:28



en fait, c'est assez difficile de jauger la longueur nécessaire pour un nouage plat. si vous voulez faire une baderne d'environ 50 cm de long, il vous faudra environ 12 mètres de cordages en 10,
12 ou 14 mm. pour les finitions, il faut ligaturer à l'endroit où se rejoignent les bouts.


bon courage !


 



BOURON Alain 04/05/2011 18:22


J'ai réalisé précédemment un tressage carré 4X5 et je ne me rappelle plus comment j'ai fait. Malgrès vos explications il y quelque chose qui m'échappe pour augmenter le nombre de ganses et on ne
vois très bien comment sont situés les brins sur la photo, il manque les extrémités. merci de m'aider.


Petit bateau 12/05/2014 21:27

Bonjour ,
Désolée, je ne comprends pas non plus comment il faut faire pour augmenter le nombre de ganses. Passer le dormant (du coup désormais courant c'est ça?) sous l'ex-courant je crois que ça va, c'est comme sur la photo, mais après? On passe dessus-dessous etc? Et quand on arrive au bout de la "diagonale" on fait quoi? On "tourne" à gauche? A droite?

nico 05/05/2011 21:04



en fait, pour augmenter les ganses, il ne faut pas revenir au point de départ, et utiliser le dormant pour passer sous le courant, et le suivre en phase pour créer de nouvelles ganses et les
exploiter au retour.



Anne 29/04/2011 10:42


Très intéressant, merci pour ce tuto !


Présentation

  • : nico-matelotage
  • nico-matelotage
  • : Spécialiste du matelotage et des noeuds marins, je travaille depuis quelques années à la Corderie Royale et sur le chantier de l'Hermione. J'ai créé ce blog pour vous faire découvrir mon travail, mes réalisations, mais également pour créer une vitrine du matelotage en général, et donc, de votre travail, quelque soit votre niveau. C'est un endroit pour échanger, partager qui ne peut vivre sans vous, sans vos contributions. Faites des commentaires, et partagez ce blog avec vos amis !
  • Contact

Recherche