Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 20:49

Lorsque je vous dit que cela peut vite devenir envahissant, en voici encore un exemple. Certes, ce n'est pas du meilleur gout, mais cela vous montre que l'on peut mettre du matelotage partout, jusque dans les toilettes....
Et puis c'est l'occasion de revoir ce noeud magnifique, le noeud d'étoile.





Partager cet article

Repost0
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 15:58

Le noeud de sifllet de bosco est un très joli noeud, que vous devez impérativement maitriser. C'est un classique incontournable, que tout mateloteur doit savoir réaliser. Les boscos (ou maîtres d'équipage) s'en servait pour attacher leurs sifflets autour de leurs cous.
Je l'utilise beaucoup sur les colliers, et il est la base de nombreux noeuds décoratifs.

Pliez le cordage en deux, en faisant ressortir les deux extrémités entre vos doigts, et réalisez une demi clé comme sur la photo ci dessous



Faites passer le deuxième bout sous la demi clé deux fois dessous, comme sur la photo.



Puis passez sous l'extrémité du premier bout puis sur la ganse, puis sous la ganse suivante et sur la dernière ganse.
Vous obtenez alors un noeud de carrick.



Avec la première extremité, passez au centre comme sur la photo,



puis faites de même avec la deuxième...



Serrez méthodiquement le noeud pour lui donner son volume.



Partager cet article

Repost0
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 20:00
Voici un exemple de quelques bagues réalisées en ligne à thon ou en cordon de cuir.







Si vous êtes observateurs, vous constaterez que les 2 bagues ci-dessus sont réalisées avec le même noeud (noeud de rose du docteur la ficelle), mais l'un et applati, l'autre est en volume.




Partager cet article

Repost0
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 21:13

Je reçois de temps en temps des images des internautes qui franchissent le cap et qui essaient leurs propres réalisations. C'est un vrai plaisir de les publier. Je vous invite à en faire autant.

Tout d'abord, une contribution de Philippe, qui a réalisé des pommes de touline à multiples facettes, dont une en chanvre. Ces pommes ne sont pas faciles à réaliser, et surtout à serrer. C'est du tres bon travail.







Ensuite une contribution d'Audren, une bretonne à Paris, qui aime les jolies choses, le design, et le bricolage, a réalisé ce qu'elle appelle un bracelet de corsaire, en cuir, qu'elle a achetée chez un cordonnier, ainsi qu'un tapis réalisé en galette (c'est une manière de ranger un cordage sur un bateau). Un grand bravo à elle aussi, et bienvenue dans le monde des mateloteurs (qui manque de femmes, croyez moi)



Partager cet article

Repost0
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 21:54

La baderne est un noeud typiquement marin, qui servait de paillasson à l'entrée de la chambre du commandant. Ce n'est pas un noeud très dur à réaliser, vous comprendrez assez rapidement, mais il est très difficile à serrer et à mettre en place.


Commencez par réaliser un demi noeud au milieu du cordage.



De ce demi noeud, tirez deux ganses comme sur la photo ci dessous.



Avec ces deux ganses, imprimez deux boucles  vers la droite, comme sur la photo.


¨
Puis passez la boucle de droite sur la boucle de gauche...



Avec le courant de droite, exploitez les ganses,  à savoir passez dessus...



Puis deux fois dessous, puis dessus...



Faites de même le courant de gauche, dessous, dessus, dessous, dessus, dessous.



Les deux courants se rejoignent, vous pouvez commencer le doublage....



Le plus difficile, est le serrage, puisque vous avez deux courants, et donc deux sens tournant... Il n'y a qu'avec de la pratique que vous maitriserez la bête...
Bon courage...



Partager cet article

Repost0
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 21:34

Il y a quelques jours, je vous présentais les ronds de serviettes réalisés par Audrey. Voici aujourd'hui des broches réalisées avec dans l'ordre deux noeuds pitons, une croix du marin (en noir), et un nouage chinois. Du très joli travail, toujours avec une touche féminine, donc le matelotage n'est pas réservé qu'aux hommes mesdames...


Partager cet article

Repost0
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 21:32

Les asiatiques, et principalement les chinois, les japonais et les coréens, ont développés au fil des siècles, un véritable art des noeuds, principalements décoratifs. Le noeud de cordon chinois est surement l'un des plus jolis, mais tres difficile à réaliser. Je l'utilise souvent pour des bracelets ou des colliers. Mais vous êtes des as maintenant, et je suis sur que vous allez le réaliser en un tour de main. Comme je n'avais pas eu le temps de réaliser les photos avant, j'ai du les réaliser à l'intérieur (pour info il est 21H40) et  forcément, c'est toujours lorsque l'on veut se servir de son appareil photo, que l'on s'appercoit qu'aucune pile n'est rechargée... j'ai donc utilisé mon télephone portable pour prendre les photos, ce qui joue sur la qualité, j'en suis désolé. Et comme cela m'a énervé d'essayer 14 piles toutes vides, en bon charentais, je me suis servi un petit cognac  (vieille réserve s'il vous plait) pour me détendre un peu. Je vous invite à en faire autant, afin d'apréhender dans les meilleures conditions le noeud de cordon chinois.




Pour commencer, réaliser 2 noeuds de vache séparés d'une bonne longueur, comme sur la photo.



Basculez le noeud de vache du bas vers le haut....



... puis basculez le noeud de vache du haut vers le bas...



Passez la ganse du haut au travers du noeud de vache du bas comme sur la photo,



Puis, (c'est là où ca se complique) passez le brin de droite au travers le noeud de vache du haut....



... et celui de gauche au travers du noeud de vache du haut, mais en prenant soin de le faire passer auparavant sous la ganse du noeud de vache opposé (je ne sais pas si c'est très clair, mais en observant bien la photo, vous y arriverez.)



Le serrage également est très difficile à réaliser. Il faut procéder progressivement. Mais au final, vous obtiendrez un noeud quasi parfait... Bon courage

Partager cet article

Repost0
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 21:51



Depuis le temps que l'on me pose la question, voici, enfin, la réponse, le grand secret. Beaucoup d'entre vous savent faire la pomme de touline classique, avec un brin. Mais le problème, c'est qu'elles ne sont pas symétriques, et on appercoit les virages. Avec cette méthode, on obtient quelque chose de plus régulier, symétrique. Certains puristes diront que ce n'est pas la "vrai" pomme de touline, que là, on est plus dans la pomme de tireveille. Bon, et alors ?l'important c'est obtenir quelquechose de joli, et je met au défi n'importe quel puriste de me faire une pomme de touline aussi parfaite que celle avec cette méthode.
Je vous l'accorde, cette méthode est un peu plus compliquée, surtout lorsque l'on débute, mais une fois que l'on a pigé le  truc, vous pourrez en fabriquer des milliers.




Tout d'abord, amarrez 3 brins ensembles, ou un plié en deux, plus un autre. Mais pour débuter, je vous conseille de prendre 3 couleurs différentes.



Commencez par réaliser une tête de more, c'est à dire que vous passez chaque brin dessus le suivant, comme un scoubidou.



Puis réalisez un cul de porc (c'est pas moi qui invente les noms...) c'est à dire, passez chaque brin sous celui d'à coté...



... de manière à ce que chaque brin revienne à son point de départ. Avec trois couleurs, c'est plus facile, puis que chaque couleur forme un cerle. C'est à ce moment là que vous placez une bille au centre, et le plus dur est fait.



Maintenant, vous n'avez plus qu'à doubler la tête de more par l'intérieur, c'est à dire suivre la trame déjà existante...



Puis, doublez le cul de porc, et ainsi de suite...



Pour le serrage, aidez vous de l'épissoir, et serrez progressivement, brin après brin, cercle après cercle, jusqu'à ce que plus rien ne bouge entre vos doigts.



Coupez au ras l'excédent, brulez si c'est du synthétique, et rentrez à l'épissoir les extrémités à l'intérieur pour les cacher. Le tour est joué. Bon courage, et n'hésitez pas à laisser un commentaire....

 

Vous pouvez retrouver dans l'article suivant la façon de réaliser la pomme de touline classique :

 

http://nico-matelotage.over-blog.com/article-realiser-une-pomme-de-touline-68543311.html

 

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 11:10

Voilà encore une façon de détourner un noeud ,on ne peut plus marin, en un noeud de tous les jours, et on ne peut plus utile dans les familles nombreuses : le rond de serviette. Un grand bravo à Audrey, mateloteuse débutante, mais de grand talent, qui a réalisé ces ronds de serviette. J'avais déjà essayé la même chose avec du chanvre, c'est à dire un bonnet turc 4 spires 5 ganses à chevrons, mais je n'aimais pas trop le résultat. Je n'avais pas pensé à rajouter un fil de coton de couleur, ce qui change tout. C'est la petite touche féminine qui change tout, en ce monde de mateloteurs un peut trop masculin à parfois. Un grand bravo et à elle, et prochainement, je vous montrerai ses broches qu'elle à également réalisée.



Partager cet article

Repost0
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 21:21

J'ai déjà eu l'occasion de vous parler des cordes de cloche. Elles servaient à sonner le quart, le branle bas de combat.... et plutot que de mettre un bout de ficelle, les matelots exprimaient leurs talents...
La première est relativement modeste, mais elle est accrochée dans le carré d'un amel 54 et fait aujourd'hui le tour du monde...
La seconde, beaucoup plus grande, et bien je dois avouer que je ne sais plus ou elle se trouve, mais c'était une sacrée pièce de 40 cm.





Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : nico-matelotage
  • : Spécialiste du matelotage et des noeuds marins, je travaille depuis quelques années à la Corderie Royale et sur le chantier de l'Hermione. J'ai créé ce blog pour vous faire découvrir mon travail, mes réalisations, mais également pour créer une vitrine du matelotage en général, et donc, de votre travail, quelque soit votre niveau. C'est un endroit pour échanger, partager qui ne peut vivre sans vous, sans vos contributions. Faites des commentaires, et partagez ce blog avec vos amis !
  • Contact

Recherche