Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 21:09

Ben oui, pourquoi pas ? Il faut parfois sortir des sentiers battus. Une baderne n'est pas forcément rectangulaire, en fait, elle peut avoir la forme que vous voulez. Vous pouvez dessiner ce que vous voulez.

J'aurais pu vous montrer la photo et vous dire qu'en suivant la méthode que je vous avais expliqué il y a quelques mois, vous pourriez refaire le motif. Mais comme je suis un chic type, voici le pas à pas.

Vous allez voir, c'est plus qu'enfantin.

 

barderne-triangle 5343

 

Donnez la forme çi-dessous en créant une boucle par dessus, puis encore dessus. Sur la photo, le courant est en haut à droite.

 

barderne-triangle 5347

 

Puis revenez deux fois dessus, et une boucle en exploitant les ganses : dessous puis dessus, et dessous.

 

barderne-triangle 5349

 

Traversez la boucle dessus, dessous....

 

barderne-triangle 5350

 

Et exploiter les ganses dessus, dessous, dessus.

 

barderne-triangle 5352

 

Revenez au point de départ, et commencez le doublage..

 

barderne-triangle 5354

 

Vous obtenez un motif vraiment sympa. Attention au serrage, on est sur deux plans tournants.

 

barderne-triangle 5345

 

barderne-triangle 5356

Repost 0
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 18:02

Pour terminer le mois de juillet, vous allez découvrir les travaux de 3 webnoueurs que je ne présente plus : Michel, Patrick, et Alain.

 

Pour commencer, voici une lampe de chevet réalisée par Michel, du Berry, avec pour base une bouteille, (encore une bouteille ?????) et entièrement customisée par du matelotage.

 

lampe de chevet 009

 

sur l'abat jour, on peut trouver deux bonnets turcs 3 spires 16 ganses, et les ananas sont des 7 spires 6 ganses 3 couleurs.

 

abat-jour

 

sur le goulot on peut découvrir un bonnet turc, motif hélicoïdal, 5 spires 4 ganses.

 

lampe de chevet 008

 

 

A l'intérieur, sur le fil électrique, il y a une pomme 18 faces (avec un bonnet turc à l'intérieur !!), et dessous, un bonnet turc hélicoïdal composé de 3 bonnets turcs 7S 6G.

 

 

lampe de chevet 006

 

Et pour finir un motif composé de 3 bonnets turcs 16 spire 6 ganses.

 

lampe de chevet 007

 

 

Le tout réalisé avec de la drisse 2mm. Quel boulot !!! Vraiment, bravo Michel !!

 

Maintenant, deux photos envoyées par Patrick, de Bretagne, que j'avais rencontré aux fêtes Douarnenez, et qui réalise des animaux en matelotage. Aujourd'hui, ce sont des babernes, pitons, et autres nouages plats qu'il nous présente. Rien à redire, elles sont équilibrées, parfaitement ajustées, bref parfaites !

 

DSCN2641

 

DSCN2644

 

 

Alain habite sur l'île de ré, où il loue aux estivants un studio surnommé "pitchounet", du nom du bateau de son grand père. Et quand je dis que l'on peut mettre du matelotage partout, en voici la parfaite illustration. De la vrai déco marine !

 

fenêtre

 

lampe01

 

lampe02

 

 

lampe03

 

 

WC

 

WC02

 

Si vous êtes interressé pour louer le studio d'Alain, cliquez en dessous.

link

Les membres IGKT ont remise de 10 % !!!! Alors plus d'excuses pour ne pas venir dans le plus beau département du monde !

 

Repost 0
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 08:05

Il y a quelques semaines, je vous montrais comment amarrer un hamac un peu partout. Aujourd'hui, on va voir comment réaliser une araignée traditionnelle.

Pour l'exemple choisi, si s'agit d'un hamac avec 10 oeillets.

Il vous faudra donc 5 cordages d'environ 2.30 mètres, et un anneau en métal, par coté.

Rien de très compliqué, la méthode que je vous propose reprend le principe de la sangle, avec diminutions.

 

hamac 5129

 

Prenez les 5 cordages, pliez les en deux, et disposez les comme sur la photo ci dessous.

 

hamac 5135

 

Prenez l'extérieur droit, puis passez le alternativement dessus, dessous, dessus.... etc. Veuillez à ce que tous les bouts restent toujours dans la même position.

 

hamac 5136

 

Prenez maintenant l'extérieur gauche, puis dessus, dessous.... vous commencez à comprendre le truc.

 

hamac 5138

 

Ajustez et serrez constament pour éviter l'allongement lorsque vous dormirez dessus !

 

hamac 5140

 

On recommence avec l'extérieur droit...

 

hamac 5141

 

... puis le gauche...

 

hamac 5144

 

On continue, tout en ajustant à chaque fois....

 

hamac 5148

 

serrez bien l'ensemble...

 

hamac 5150

 

Puis réalisez un petit amarrage plat avec les deux derniers.

 

hamac 5152

 

Disposez les brins, et passez les dans les oeillets. Un noeud de chaise, et c'est presque fini. Je dis presque, car si vous laissez les brins tendus égaux de la même façon partout, vous allez obtenir un hamac parfaitement tendu, mais très difficile à dormir dedans. C'est d'ailleurs le problème des hamacs que l'on achète dans des magasins de déco, les toiles sont tellements tendues qu'il est très difficile de s'y installer et d'y rester sans tomber.

Le secret, c'est que votre hamac, doit avoir une forme de cuvette, et se refermer sur vous quand vous êtes allongés dedans. D'ailleurs, pour l'annectode, les hamacs servaient de linceuils dans la royale, et les matelots décédés étaient cousus dedans avant de les jeter à la mer.

 

hamac 5223

 

Pour le réglage, il faut que les brins extérieurs, soient plus courts que les brins intérieurs. Vous devrez faire plusieurs essais avant de trouver le bon réglage.

 

hamac 5226

 

Ajustez les noeuds de chaise, et c'est fini. On peut également réaliser des épissures pour les oeillets, mais vous ne pourrez pas les défaire, ce qui peut poser problème, notament pour le nettoyage du hamac.

Bon courage !!

 

hamac 5229

 

Repost 0
Published by nico - dans Tresses
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 22:36

Pour démarrer cette quatrième année, voici de nouvelles contributions, avec l'arrivée de 3 nouveaux webnoueurs. Bienvenue à eux.

 

Pour commencer, voici les travaux de Chacho, de Santander en Espagne, passionné de voile, et donc, de matelotage.

 

Tout d'abord, un magnifique oeil épissé dans un cordage dyneema en âme pure, avec une gaine anti ragage dans l'oeil.

 

09082010039

 

Un erseau en textile sur poulie moderne.

 

19062011403

 

Un oeil épissé sur cordage tressé et erse à bouton en textile moderne sur cabillaud.

 

20042011315

 

Un peu de matelotage décoratif avec un bonnet turc large en cuir sur manche de couteau,

 

01122010163

 

Et une baderne devant la chambre du commandant ! Ce sont de magnifiques travaux de matelotage, un grand bravo à toi Chacho !!

 

Imagen0016

 

 

Voici maintenant une photo envoyée par Greg, nouveau webnoueur, mais également nouveau membre de l'IGKT.

Quelques pommes et bonnets turcs plutot réussis, très encourageant !!

 

002

 

Je le dis souvent, notre univers manque cruellement de féminité ! c'est pourquoi j'ai été ravi de recevoir la contribution de Sophie.

Un petit bracelet en cuir, à base de noeud carrick.

 

IMGP2437

 

IMGP2442

 

Un autre bracelet en bonnet turc sur une base d'un 3S 4G agrandi, réalisé avec un lacet en daim. 

 

IMGP2445

 

IMGP2446

 

Et pour finir, un bracelet en cuir, réalisé, il me semble avec une alternance de culs de porc.

 

IMGP2436

 

Alain de l'ile de Ré, m'a envoyé une photo de libellule réalisée avec un bout phosphorescent dans la nuit ! Succès garanti auprès des enfants ! Le plus dur est de trouver du cordage phosphorescent. Je crois qu'il l'achete sur internet aux Etats Unis.

 

libellule phospho

 

 

Pour terminer, une contribution de Michel, qui fête ses deux ans de matelotage ! Michel que j'ai vu progresser en deux ans de manière incroyable, au point même de me dépasser !!

 

Aujourd'hui, c'est la customisation d'une bouteille d'un alcool anisé. Mais où est passé le contenu ??

 

Barber Pole 007

 

Détail du verseur, bonnet turc 4 S 5 G.

 

Barber Pole 005

 

Le goulot : deux bonnets turc 7 S 6 G emboités l'un dans l'autre

 

X 002

 

Le cul de la bouteille : bonnets turc 13 S 12 G. Rien à redire. Du boulot incroyable. Joyeux anniversaire Michel !

 

Barber Pole 002

 

Un grand merci à vous !!!!

Repost 0
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 08:00

Et oui ! Aujourd'hui, nico-matelotage a 3 ans !!!!

Il y a trois ans pile poil, je créais ce blog un peu naivement, juste pour apporter une petite pierre à l'édifice mondial du matelotage. Je voulais juste montrer mon travail, le partager avec d'autres, et créer un lieu où tout le monde pourrait exposer ses travaux. Je trouvais aussi que l'essence même du matelotage qui est le partage, n'était pas du tout une chose évidente chez beaucoup de mateloteurs/gréeurs, pour qui partager, c'est créer de la concurrence.

J'étais vraiment loin d'imaginer que trois ans plus tard, je serais toujours là !

 Loin d'imaginer que 57000 personnes auraient visité le blog et que plus de 200000 pages auraient été vues !!!!

En trois ans, j'ai reçu des tas de contributions de vous tous. J'ai toujours publié ce que l'on m'envoyait, quelque soit le niveau. Je vous ai vu progresser, évoluer, et certains même, me dépasser !!!

Tout ça c'est grace à vous, merci, merci, merci, merci, merci, merci..............

 

J'ai dévouvert le matelotage il y a dix ans, et ce fut une révélation qui a changé ma vie.  Ce qui était au départ une passion, est devenu un métier, mais un métier que j'exerce avec passion. 

 Plusieurs fois, au cours de ces dernières années, j'ai été contacté par des personnes qui voulaient tout apprendre rapidement, copier/coller mon travail ou celui des autres, pour le vendre eux même, pensant gagner de l'argent ! Quelques jaloux, ou sinistres cons qui ne comprennent pas ma démarche, mais bon......

Le matelotage ne m'a pas apporté la fortune (on ne devient pas millardaire avec le matelotage !!!) mais il m'a apporté bien plus que ça : les rencontres. Je n'ai jamais rencontré autant de personnes depuis que je fais du matelotage. Que de belles personnes, et que de belles histoires en 10 ans ! des mateloteurs, des artistes, des artisans et bien d'autres encore ! Et la richesse, elle est là, toutes ces personnes que j'ai rencontrées, tous vos encouragements, tous vos remerciements, toutes les créations que vous m'envoyez... c'est la plus belle des récompenses.

Encore une fois merci !

 

Pour illustrer mon propos, voici justement une de mes plus belles rencontres au cours de ces 10 dernières années : Maia Frey. Maia est une artiste plasticienne qui travaille sur le textile, et qui transforme des petits bouts de tissus en choses incroyables. On s'est rencontré pour les journées du patrimoine l'année dernière, et, sans le savoir,  elle m'a fait regarder mon travail sous un angle différent, et m'a ouvert de nouvelles perspectives. C'est une personne incroyable, avec un talent fou. Je vous propose de découvrir quelques unes de ces réalisations conçues lors d'un co-animation avec des écoles du pays Rochefortais.

 

  maia 4407

 

maia 4431

 

maia 4434

 

maia 4440

 

 

maia 4449

 

 

link

 

Repost 0
Published by nico - dans Divers
commenter cet article
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 15:06

Et oui c'est la saison ! Vous êtes en pique nique, ou bien chez vous, vous venez d'acquérir un hamac, mais voilà maintenant, il faut l'accrocher solidement, et en toute sécurité.

En fait, il existe des tas de façon de procéder, mais je vous en propose deux aujourd'hui, qui à mon sens, sont les plus simples et les plus efficaces, et adaptées à toutes les situations.

 

Premier cas : Vous disposez d'un support, comme une branche d'arbre pour le suspendre.

 

Prenez votre cordage en deux, et réalisez une tete t'alouette autour de la branche. Et c'est tout. Ce noeud est surement un des noeuds les plus efficaces au monde !

 

SAM 0263

 

 

 

SAM 0264

 

Ensuite, avec les deux brins, réalisez un tour mort sur l'attache du hamac...

 

SAM 0268

 

Puis une demi clé....

 

SAM 0270

 

Puis une deuxième, c'est tout ! Vous pouvez le réaliser également sur un mousqueton si vous voulez décrocher le hamac le soir. Faites de même de l'autre coté si vous avez une branche dispo.

 

SAM 0272

 

Deuxième cas de figure : vous n'avez ni branche, ni crochet, juste un tronc, un poteau lisse, un autre cordage tendu... il suffit de faire un noeud de machart.

 

Commencez par réaliser un noeud de chaise à une extrémité....

 

SAM 0276

 

Puis réalisez une série de tours morts autour du support, noeud de chaise vers le haut si la traction a lieu vers le bas.

 

SAM 0278

 

Puis passez le courant dans la boucle du noeud de chaise, et le noeud va se bloquer lui même.

 

SAM 0280

 

Tour mort, demi clés sur le hamac, et c'est fini !

 

SAM 0281

 

Vous n'avez plus qu'à vous jeter dans le hamac !

Vous remarquerez à quel point je n'hésite pas à prendre tous les risques pour vous démontrer l'efficacité de ces nouages !

 

SAM 0282

 

Le noeud de machart est un noeud de bosse, ultra efficace, qui peut se réaliser sur n'importe quel support. Plus le support est fin (comme un cable d'acier d'un hauban), plus le nombre de tours morts devra être important. Il peut également vous aider à reprendre de la tension sur un cordage déjà en tension, et il est très utilisé en mer lorsque qu'un bout surpatte sur un winch par exemple.

 

SAM 0283

 

SAM 0287

 

Bon courage, et bonne sieste !!

Repost 0
Published by nico - dans matelotage
commenter cet article
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 20:47

Francois De Belgique, m'avait envoyé les photos de son sac il y a plusieurs semaines, et j'étais persuadé de les avoir publiées. Mais en fait, j'avais oublié. Serait ce les prémices d'une célèbre maladie de la mémoire ??? Pendant ce temps là, François pensait que je trouvais le sac très moche, et que je ne voulais pas les publier, tellement c'était affreux. Mais non. Le sac est magnifique, c'est du très beau travail de matelotage. Mille excuses, François, je répare aujourd'hui mon erreur. D'ailleurs, si vous m'avez envoyé des photos, et qu'elles n'auraient pas été publiées, n'hésitez pas à me le dire.

 

Pour les matériaux,du chanvre, du cuir, et de la ligne à thon.

 

sacfrancois 3604

 

 

sacfrancois 3594

 

sacfrancois 3590

 

 

sacfrancois 3595

 

 

sacfrancois 3598

 

 

sacfrancois 3599

 

 

sacfrancois 3601

 

sacfrancois 3603

 

Bravo François !!

Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 19:55

Bon j'avoue, contrairement à DSK, je plaide coupable. Cela fait un petit moment que je n'ai pas publié d'articles, mais je manque cruellement de temps, et en ce moment, c'est encore pire que tout !!! Je vous propose donc deux contributions aujourd'hui très sympa, en attendant de nouveaux tutos. (je vous prépare un article sur comment accrocher un hamac un peu partout, et un autre sur la réalisation d'une araignée de hamac)

 

Pour commencer, une contribution d'Emeric, qui me dit modestement, que ces "créations ne sont pas terribles" au regard des autres créations publiées sur le blog. Ben moi, je trouve ces travaux vraiment très réussis, et ils peuvent rivaliser avec bien d'autres travaux déjà publiés.

Pour commencer, quelques pommes de toulines, plutot réussies.

 

P1020904

 

Une baderne incroyable (pas terrible selon Emeric !!!!)

 

P1020906

 

Et un erseau en polypro, très réussi également.

 

P1020910

 

 

Voici maintenant une photo envoyée par Jeremy, 16 ans, de Pornic, et bosco sur un petit sardinier. (et y en a qui racontent que les jeunes ne s'interressent pas au patrimoine maritime !!!! ) Il m'avait déjà envoyé de photos, et en voici une nouvelle ou l'on peut découvrir un bracelet réalisé avec un noeud de carrick. La beauté est parfois synonyme de simplicité ! Bravo à lui !

 

Photo0056 - Copie

 

Repost 0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 22:21

Une fois n'est pas coutume, nous allons découvrir les travaux de webnoueurs, Michel, qu'on ne présente plus, et Gérard nouveaux contributeur.

 

Pour commencer, Michel, qui une fois encore, a réalisé des merveilles. Je me demande quand même s'il n'attrape pas des mals de crâne parfois quand on voit la complexité  du travail !

 

Tout d'abord une bouteille (qui n'attend plus qu'un vieux rhum Michel ??) gainée avec une drisse en 2 mm. Les schémas ont été réalisés avec  le logiciel ARIANE, conçu par Claude Hochet, membre de l'IGKT.

 

219719 207970839233181 100000607985801 634213 4835135 o

 

Un vide poche à 216 faces !

 

219723 207565045940427 100000607985801 630898 2401991 o

 

Un très joli porte clés avec un pineapple 7spires 6 ganses à chevrons.

 

242610 211933935503538 100000607985801 659663 7419401 o

 

Et puis deux épissoirs pour finir, là encore, rien à redire. C'est parfait.

 

243530 211972998832965 100000607985801 659813 2971674 o

 

 

Voici maintenant des images envoyées par Gérard. Je l'avais rencontré à la Corderie il  y  a quelques semaines où il m'avait montré les pommes que vous allez découvrir ci-dessous. Il n'y a rien à redire, elles sont parfaites !!!!

 

 

contrib-2juin 0266

 

 

contrib-2juin 0267

 

 

contrib-2juin 0268

 

 

contrib-2juin 0271

 

 

contrib-2juin 0277

 

 

contrib-2juin 0278

 

Repost 0
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 21:05

Je vous avais déjà montré comment faire un oeil épissé dans du cordage toronné, voici aujourd'hui comment le faire dans un cordage tressé. L'énorme différence réside dans la strucure même du cordage. Les cordages tressés sont constitués d'une âme et d'une gaine, les deux tressées. Il est donc impossible de défaire les tresses pour les re-tresser sur elles même. Il va donc falloir re-créer  la structure du cordage dans l'oeil, en rentrant l'âme dans la gaine, et la gaine dans l'âme.

Ce n'est pas très facile, et je vous invite à le faire sur un cordage ancien pour essayer plusieurs fois. C'est vraiment à force d'en faire que vous comprendrez le truc.

La méthode que je vous montre en est une parmis tant d'autres, mais à mon sens, la plus simple. Attention, tous les cordages tressés ne sont pas forcément épissables. Il devez sentir un peu de jeu lorsque vous malaxez le cordage entre vos mains.

Vous devrez également vous procurer un jeu d'aiguilles creuses, et là encore, attention, faites le tour des magasins d'accastillage, car les prix varient de 25 à 45 € !

 

epissure-tresse 4933

 

Commencez par réaliser à environ 1.5 mètres, un noeud dans le cordage, pour arrêter le "mou" que nous allons créer.

 

epissure-tresse 4936

 

Formez la taille de l'oeil voulu, en laissant une longueur d'aiguille longue à partir de la base de l'oeil. Marquez également l'oeil en faisant des repères. Une croix en haut, et un trait en bas.

 

epissure-tresse 4942

 

Sortez l'âme de la gaine au niveau de la croix en faisant attention à ne pas abimer le cordage.

 

epissure-tresse 4943

 

Vous obtnez ceci :

 

epissure-tresse 4953

 

A l'endroit où sort l'âme de la gaine, faites un repère 1.

 

epissure-tresse 4956

 

Nous allons sortir maintenant encore plus d'âme.A partir du repère 1,tirez sur l'âme, et mesurez une longueur d'aiguille courte et marquez un repère 2.

 

epissure-tresse 4950

 

A partir du repère 2, sortez et mesurez une longueur d'aiguille longue. Marquez un repère 3.

 

epissure-tresse 4957

 

On va maintenant rentrer la gaine dans l'âme. Rentrez l'extrèmité de la gaine dans l'aiguille creuse adaptée...

 

epissure-tresse 4963

 

... et rentrez au niveau du repère 2 pour ressortir au repère 3.

 

epissure-tresse 4967

 

Ajustez l'ensemble pour que le repère sur la gaine (celui que j'ai appellé du bas tout à l'heure) se trouve au niveau du repère 2.

 

epissure-tresse 4974

 

Prenez l'âme maintenant, et effilez l'extrèmité, pour les couper, et amincir l'ensemble. Vous pouvez même le scocher.

 

epissure-tresse 4975

 

Rentrez l'âme dans la gaine au niveau du repère sur la gaine...

 

epissure-tresse 4979

 

Et faites ressortir le plus loin possible sous la croix, en faisant attention à ne pas piquer dans l'âme.

 

epissure-tresse 4982

 

Là encore, ajustez l'ensemble, et vous obtenez un jonction entre l'âme et la gaine qui devrait ressembler à peu près à ça :

 

epissure-tresse 4986

 

Sortez un peu la gaine de l'âme, et coupez là en biseau, avant de la faire re-rentrer dans l'âme.

 

epissure-tresse 4988

 

A l'endroit ou l'âme ressort, faites un petit repère, sortez en un peu plus, et coupez au niveau de votre repère. On va maintenant amincir l'extrèmité....

 

epissure-tresse 4992

 

En effilant et en coupant l'âme.

 

epissure-tresse 4993

 

En partant du noeud que l'on a créé sur le cordage, repoussez le mou vers l'oeil....

 

epissure-tresse 4994

 

La magie va s'opérer, l'oeil va se refermer, et prendre sa forme définitive.

 

epissure-tresse 4996

 

Comme je vous l'ai dit un peu plus haut, il vous faudra recommencer plusieurs fois pour vraiment comprendre les petites subtilitées de ce genre de nouage. Bon courage à vous !

 

epissure-tresse 4999

 

 

Repost 0
Published by nico - dans matelotage
commenter cet article

Présentation

  • : nico-matelotage
  • nico-matelotage
  • : Spécialiste du matelotage et des noeuds marins, je travaille depuis quelques années à la Corderie Royale et sur le chantier de l'Hermione. J'ai créé ce blog pour vous faire découvrir mon travail, mes réalisations, mais également pour créer une vitrine du matelotage en général, et donc, de votre travail, quelque soit votre niveau. C'est un endroit pour échanger, partager qui ne peut vivre sans vous, sans vos contributions. Faites des commentaires, et partagez ce blog avec vos amis !
  • Contact

Recherche