Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 18:00

Avant de démarrer, permettez moi de vous souhaiter une excellente année 2013 ! Quelle vous apporte prospérité, santé et plein d'autre trucs comme ça, sans oublier des tas de nouages et de cordages en tout genre !

D'ailleurs, en parlant de cordages en tout genre, je vous propose aujourd'hui de voir une épissure sur un cordage que vous n'aurez peut être pas toujours la chance de trouver facilement, à savoir du septain.

Le septain est un cordage en chanvre à 6 torons + une âme (souvent de la même taille que les torons). C'est un cordage qui est peut utilisé en marine, je n'en ai même jamais vu sur un bateau traditionnel (d'ailleurs si quelqu'un a des photos, ou des applications concrètes, je suis preneur). Il s'utilise surtout en déco. Je l'ai souvent vu sur des vieux tambours pour tendre la peau.

Cela dit, c'est un cordage qui a un très beau rendu, et on peut faire de très jolies choses avec. Un de ses avantages, c'est son diamètre régulier, il n'y a pas d'espace entre les torons. 

 

 

A l'instar de l'épissure du 3 ou du 4 torons, il existe plusieurs méthode de démarrage. Celle que je vous propose est à mon sens la plus facile et la plus jolie. Il s'agit également de la même méthode pour démarrer une épissure sur câble d'acier.

 

Voici du septain. Vous avez donc les 6 torons, et l'âme au centre (plus foncée)

 

epissure-septain 8611

 

Commencez par réaliser un noeud constricteur après avoir détoroné le cordage.

 

epissure-septain 8613

 

L'objectif de la première passe est d'avoir le même résultat qu'une épissure classique, à savoir un toron courant qui sort entre chaque toron dormant.

Passez un toron sous deux torons dormant.

 

epissure-septain 8615

 

Puis le toron dormant d'à coté un toron dormant ...

 

epissure-septain 8616

 

Retournez la structure, puis faites de même....

 

epissure-septain 8617

 

Un toron mobile sous deux....

 

epissure-septain 8618

 

Puis un toron mobile sous un...

 

epissure-septain 8619

 

Voici le résultat, il ne reste plus que deux torons mobiles qui n'ont pas travaillé...

 

  epissure-septain 8621

 

Il ne reste qu'un seul toron dormant de libre, sous lequel on va faire passer les deux dernier torons courants.

 

epissure-septain 8622

 

Faites passer un toron sous le toron libre, puis laissez l'épissoir en place.. 

 

  epissure-septain 8623

 

Faites passer le dernier toron sous le même toron dormant.

 

epissure-septain 8624

 

Tous les torons sont passés, il n'y a plus qu'à tresser dessus dessous.

 

 epissure-septain 8627

 

Chaque toron va maintenant passer chaque toron courant sur le toron dormant suivant et sous le toron dormant suivant. 

 

 epissure-septain 8628

 

Faites de même avec les autres.... 

 

 epissure-septain 8629

 

Voici votre épissure. Avec six torons, le diamètre sera plus important. Vous avez la possibilité de dégraisser l'épissure.

 

 epissure-septain 8632

 

Pour dégraisser, il suffit de retirer des fils sur chaque toron mobile avant de faire une passe.

 

 epissure-septain 8633

 

 

 epissure-septain 8634

 

Une fois terminé, vous avez une magnifique épissure dégraissée...

 

 epissure-septain 8636

 

Vous avez la possibilité de faire un noeud de ride avec les torons après la première passe.

 

 epissure-septain 8637

 

 epissure-septain 8638

 

 

Repost 0
Published by nico - dans matelotage
commenter cet article
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 22:52

Je vous l'avais promis, voici quelques images de l'Hermione et de quelques pièces de gréement sur lesquelles j'ai pu travaillé, entre autres.

Tout n'est pas forcément dans le bon ordre, mais vous allez voir certaines pièces sont vraiment impressionantes.

 

Fourrure sur étai de misaine

 

greement-hermione 6087

 

La fourrure consiste à recouvrir le cordage avec du cordage ou du bitord goudronné à l'aide d'une mailloche afin de protéger le cordage de l'humidité.

 

 greement-hermione 6088

 

 greement-hermione 6094

 

 greement-hermione 6097

 

Amarrage double sur moque de grand  étai.

 

 

 greement-hermione 6099

 

Démarrage d'un oeil épissé à la flamande.

 

 greement-hermione 6196

 

Filets de protection anti chutes

 

 greement-hermione 6413

 

 greement-hermione 6566

 

Palanquin de mantelets de sabords de charge

 

 greement-hermione 7277

 

 greement-hermione 7280

 

Araignées de hamacs 

 

 greement-hermione 7425

 

Mise en place des haubans sur le bas mat de misaine

 

 greement-hermione 7993

 

mise en place de l'étai et du faux étai de misaine

 

greement-hermione 8049

 

Pomme d'étai jouant son role de butoir

 

 greement-hermione 8052

 

Voici une utilisation des nouages plats : fixés sur des poulies coupées (poulies volantes utilisées en renfort), les nouages plats protège la poulie et le pont du navire !

 

 greement-hermione 8068

 

 greement-hermione 8070

 

 

 

 greement-hermione 8259

 

Marchepied de vergue de perroquet de misaine

 

 greement-hermione 8073

 

Estrope de poulie violon

 

greement-hermione 8072

 

Pomme d'étai

 

 greement-hermione 8075

 

Margouillets pour passage de cargues

 

 greement-hermione 8077

 

Etembrais de misaine vus du fond de cale

 

 greement-hermione 8091

 

La même vu du pont de gaillard

 

 greement-hermione 8100

 

La cale vu de la proue

 

 greement-hermione 8098

 

 Moques à coeurs frappées sur le beaupré

 

 greement-hermione 8115

 

Colliers de grand étais et de faux étais

 

greement-hermione 8145 

 

Le bas mat de misaine se soulève

 

 greement-hermione 8159

 

 greement-hermione 8174

 

Bas mât de misaine en place

 

greement-hermione 8194

 

greement-hermione 8193

 

passage du bout dehors à l'extrémité du beaupré

 

greement-hermione 8222

 

Mise en place des rides

 

 greement-hermione 8209

 

 greement-hermione 8210

 

Pose du mât de beaupré

 

 greement-hermione 8243

 

 greement-hermione 8252

 

 greement-hermione 8272

 

Amarrage du liure de beaupré 

 

 greement-hermione 8311

 

Oeil épissé sur moustaches de beaupré

 

 greement-hermione 8321

 

Amarrage sur collier d'étai

 

 greement-hermione 8329

 

greement-hermione 8335 

 

Début des acrobaties !

 

 greement-hermione 8345

 

Repost 0
Published by nico - dans matelotage
commenter cet article
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 22:16

Aujourd'hui nous allons voir comment réaliser un oeil épissé dans un cordage tressé en âme pure ou tresse creuse. Ces cordages, en dyneema ou kevlar sont de plus en plus répandues, et y faire un oeil épissé, est quasiment plus facile que de faire une épissure avec un cordage en 3 ou 4 torons.

Vous aurez besoin d'un épissoir, d'aiguilles creuses et d'un couteau.

 

Introduisez l'extrémité du bout dans une aiguille creuse,

 

epissure-tresse-creuse 7383

 

puis déterminez la taille de l'oeil désiré.

 

 epissure-tresse-creuse 7384

 

Passez l'aiguile au travers du cordage....

 

 epissure-tresse-creuse 7386

 

... puis passez un épissoir au travers du dormant, juste en dessous de la jonction précédente.

 

 epissure-tresse-creuse 7388

 

Faites passer l'ensemble de la boucle au travers de l'ouverture réalisée avec l'épissoir.

 

 epissure-tresse-creuse 7391

 

Voici ce que vous allez obtenir :

 

 epissure-tresse-creuse 7392

 

Ajustez l'ensemble afin de rapprocher les deux croisements.

 

 epissure-tresse-creuse 7393

 

Voici ce que vous devriez obtenir :

 

 epissure-tresse-creuse 7394

 

Efillez l'extrémité du cordage...

 

 epissure-tresse-creuse 7396

 

Puis coupez les brins.

 

 epissure-tresse-creuse 7398

 

Prenez l'extrémité effilée, rentrez la dans une aiguille creuse, puis rentrez à l'intérieur du dormant, juste en dessous des deux croisements.

 

 epissure-tresse-creuse 7401

 

Ressortez le plus loin possible dans le dormant.

 

 epissure-tresse-creuse 7403

 

 epissure-tresse-creuse 7404

 

Puis lissez l'ensemble afin de faire rentrer l'extrémité à l'intérieur du dormant.

 

 epissure-tresse-creuse 7407

 

Et voilà, le tour est joué. Ultra simple, non ?

 

 epissure-tresse-creuse 7408

 

 

Repost 0
Published by nico - dans matelotage
commenter cet article
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 10:25



Mes problèmes d'ordinateur seront bientôt résolus, et en attendant, voici quelques photos de travaux réalisés avec du septain. Le septain est un cordage à 6 torons plus une âme, avec un rendu incroyable. À ma connaissance, le septain n'a jamais été utilisé en gréement, mais surtout en déco. On comprend pourquoi d'ailleurs quand on regarde les photos.
Repost 0
Published by nico - dans matelotage
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 20:58

Cela fait un moment que je vous en parlais, et ça y est, le voici enfin, le tuto pour réaliser un filet.

Ces filets peuvent avoir plusieurs fonctions, soit en protection antichutes, en filet de pêche, ou réaliser un objet décoratif.

Pour l'exemple, j'ai choisi de le réaliser sur un cadre en bois, plus pratique pour le tuto. Vous pouvez le réaliser sur un cordage, ou directement sur le support définitif (bastinguage, escalier...)

J'ai également pris un cordage très fin pour la démonstration, mais si vous voulez réaliser une protection anti chutes, faites attention à la charge de rupture du cordage.

 

filets 6279

 

Ce n'est pas vraiment compliqué à réaliser (en fait, il suffit de connaitre le noeud d'écoute, et croyez moi, quand vous en aurez fait quelques mètres carrés, vous le connaitrez !!), mais c'est très long et très répétitif.

 

 filets 6284

 

Dans la mesure où vous allez travailler avec le même cordage, il vous faudra cet outil indispensable : une navette, en vente dans tous les magasins d'accastillage ou coop, pêche....

 

 SAM 1326

 

Comme je vous le disais, il va falloir maitriser le noeud d'écoute, une rangée à droite, une rangée à gauche. Ci dessous à droite :

 

 SAM 1328

 

Commencez dans un angle avec deux demi clés à capeler (ou noeud de cabestan). Attention, le courant est à gauche, mais nous allons partir vers la droite. A terme, le fait de les croiser, fait que l'on aura une meilleur tension, le noeud ne glissera pas.

 

 SAM 1334

 

Puis réalisez un deuxième noeud quelque centimètres à coté..... 

 

 SAM 1336

 

Vous devez laisser la meme distance entre chaque noeud, et le mou, également doit être le même. Vous réalisez des demi-mailles, les prochaines feront le double. Soit vous utilisez vos doigts (2 pour une demi maille, 4 pour une maille complète), soit fabriquez vous une pige avec un morceaux de bois.

 

 SAM 1338

 

Arrivé au bout, faites un noeud de cabestan  sur le coté, à la même hauteur que le bas de la dernière demi maille.

 

 SAM 1339

 

Passez la navette au travers de la demi maille,

 

 SAM 1340

 

Puis réalisez un noeud d'écoute (ici vers la gauche). 

 

 SAM 1341

 

La longueur de la maille, doit être le double de la demi maille. 

 

SAM 1342

 

Répétez l'opération jusqu'à l'autre coté... puis repartez vers la droite, toujours avec des noeuds d'écoute. 

 

SAM 1344

 

 Alternez les rangées, et petit à petit, le filet prend forme.

 

 SAM 1345

 

Une fois terminé la dernière rangée, réalisez un noeud d'écoute sur le montant inférieur, 

 

 SAM 1348

 

Et réalisez un noeud d'écoute avec la maille de la dernière rangée. 

 

 SAM 1349

 

L'ensemble n'est pas très facile à réaliser la première fois, mais vous allez vite vous y faire.

 

 SAM 1351

 

 SAM 1355

 

 

Bon courage à vous tous !!!!

 

Repost 0
Published by nico - dans matelotage
commenter cet article
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 20:36



Aujourd'hui, le père Noël est passé avant l'heure. J'ai reçu par courrier un cadeau envoyé par christophe, en corrèze. Il s'agit de corde à pendule. Je n'avais jamais travaillé de genre de matériau et c'est très intéressant. C'est en chanvre, 2 MM. de diamètre et je sens que je vais bien m'amuser !!! Un grand merci à Christophe, c'est très sympa de sa part !!!
Repost 0
Published by nico - dans matelotage
commenter cet article
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 17:57

Si vous vous balladez sur un port de plaisance, vous pourrez observer que nombre de bateaux sont amarrés aujourd'hui avec ce type de cordage, pour une raison très simple : y faire un oeil épissé est enfantin, beaucoup simple qu'un cordage classique ou qu'une squareline.

 

flatline 6183

 

Le flatline est un tresse creuse, plate (d'où son nom !) généralement en polyamide.

 

 flatline 6166

 

Commencez par déterminer la taille de l'oeil souhaité.

 

 flatline 6165

 

Puis enfoncez un épissoir dans la partie dormante, au milieu, en prenant garde à ne pas meurtrir les fibres. C'est à dire que vous devez piquer entre les faisceaux de fibres, pas dans les faisceaux eux mêmes.

 

 flatline 6167

 

passez la partie courante au travers de la partie dormante.....

 

 flatline 6168

 

Puis recommencez l'opération en faisant passer la partie dormante, dans la partie courante.

 

 flatline 6169

 

On recommence l'opération en alternant....

 

 flatline 6170

 

.... et on poursuit sur au moins 5 passages. 

 

 flatline 6172

 

Coupez l'extrémité de la partie courante en biseaux. 

 

 flatline 6173

 

A l'aide d'un aiguille creuse, rentrez l'extrémité dans la partie dormante... 

 

 flatline 6174

 

... et ressortez le plus loin possible. En retirant l'aiguille, le bout va rentrer à l'intérieur du cordage...

 

 flatline 6175

 

... ni vu ni connu....

 

 flatline 6176

 

Par sécurité, réaliser une couture avec du fil à voile ou à surlier afin d'éviter qu'au repos, le cordage ne glisse. 

 

 flatline 6178

 

Et voila, le tour est joué. On ne peut plus simple, non ??

 

 flatline 6179

 

 

 flatline 6181

 

Repost 0
Published by nico - dans matelotage
commenter cet article
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 20:54

Il y a quelques mois, pour l'anniversaire du blog, je vous disais que l'on ne devenait pas riche à faire du matelotage, mais que la plus belle des récompenses et des richesses était les rencontres que l'on pouvait faire grâce au matelotage.

En voici aujourd'hui un bel exemple.

Dans le cadre de notre future exposition temporaire sur le pacifique, nous avons reçu pendant 10 jours des élèves du Centre des Métiers d'Art Polynésien  (pour voir leur site cliquez ici : link) afin de réaliser la sculpture de deux tikis.

Mais leur palette d'artisanat ne s'arrête pas à la sculpture, mais également au chant, aux tatouages... et aussi le tressage traditionnel à base de fibre de coco.

Pour moi, le coco, s'était cette fibre afreuse dont on fait des cordages rèches, afin de confectionner des bare-batages, ou de la corde à moules pour les mytiliculteurs. Mais là, je dois avouer que j'ai redécouvert cette fibre grâce au travail de Joseph, et je n'imaginais pas que l'on puisse obtenir des choses aussi raffinées avec cette fibre. Joseph va chercher sa fibre directemement dans les cocotiers la travaille, la file et la tresse lui même. Et vous allez voir le résultat, c'est vraiment incroyable.

Durant ces 10 jours passés avec nous, ils nous ont vraiment ammené du soleil polynésien, et surtout leur bonne humeur. J'aurais aimé passer plus de temps avec eux, mais hélas, le temps était compté. Merci à eux pour tout ce qu'ils nous ont apporté....

 

Pour vous donner une idée de leur travail, vous allez découvrir deux réalisations.

Pour commencer, un collier avec un pendentif en nacre sculptée.

 

 tahiti 5804

 

Et regardez les détails, c'est incroyable !

 

tahiti 5808

 

 tahiti 5809

 

  tahiti 5810

 

 tahiti 5811

 

 tahiti 5812

 

On peut également réaliser de magnifiques bagues, et la encore, regardez la finesse du travail avec cette fibre dont je n'aurais jamais imaginé un tel résultat !

 

 tahiti 5779

 

 tahiti 5780

 

Voici également un des tikis réalisés par nos amis durant leur séjour !

 

 tahiti 5788

 

Repost 0
Published by nico - dans matelotage
commenter cet article
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 15:06

Et oui c'est la saison ! Vous êtes en pique nique, ou bien chez vous, vous venez d'acquérir un hamac, mais voilà maintenant, il faut l'accrocher solidement, et en toute sécurité.

En fait, il existe des tas de façon de procéder, mais je vous en propose deux aujourd'hui, qui à mon sens, sont les plus simples et les plus efficaces, et adaptées à toutes les situations.

 

Premier cas : Vous disposez d'un support, comme une branche d'arbre pour le suspendre.

 

Prenez votre cordage en deux, et réalisez une tete t'alouette autour de la branche. Et c'est tout. Ce noeud est surement un des noeuds les plus efficaces au monde !

 

SAM 0263

 

 

 

SAM 0264

 

Ensuite, avec les deux brins, réalisez un tour mort sur l'attache du hamac...

 

SAM 0268

 

Puis une demi clé....

 

SAM 0270

 

Puis une deuxième, c'est tout ! Vous pouvez le réaliser également sur un mousqueton si vous voulez décrocher le hamac le soir. Faites de même de l'autre coté si vous avez une branche dispo.

 

SAM 0272

 

Deuxième cas de figure : vous n'avez ni branche, ni crochet, juste un tronc, un poteau lisse, un autre cordage tendu... il suffit de faire un noeud de machart.

 

Commencez par réaliser un noeud de chaise à une extrémité....

 

SAM 0276

 

Puis réalisez une série de tours morts autour du support, noeud de chaise vers le haut si la traction a lieu vers le bas.

 

SAM 0278

 

Puis passez le courant dans la boucle du noeud de chaise, et le noeud va se bloquer lui même.

 

SAM 0280

 

Tour mort, demi clés sur le hamac, et c'est fini !

 

SAM 0281

 

Vous n'avez plus qu'à vous jeter dans le hamac !

Vous remarquerez à quel point je n'hésite pas à prendre tous les risques pour vous démontrer l'efficacité de ces nouages !

 

SAM 0282

 

Le noeud de machart est un noeud de bosse, ultra efficace, qui peut se réaliser sur n'importe quel support. Plus le support est fin (comme un cable d'acier d'un hauban), plus le nombre de tours morts devra être important. Il peut également vous aider à reprendre de la tension sur un cordage déjà en tension, et il est très utilisé en mer lorsque qu'un bout surpatte sur un winch par exemple.

 

SAM 0283

 

SAM 0287

 

Bon courage, et bonne sieste !!

Repost 0
Published by nico - dans matelotage
commenter cet article
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 21:05

Je vous avais déjà montré comment faire un oeil épissé dans du cordage toronné, voici aujourd'hui comment le faire dans un cordage tressé. L'énorme différence réside dans la strucure même du cordage. Les cordages tressés sont constitués d'une âme et d'une gaine, les deux tressées. Il est donc impossible de défaire les tresses pour les re-tresser sur elles même. Il va donc falloir re-créer  la structure du cordage dans l'oeil, en rentrant l'âme dans la gaine, et la gaine dans l'âme.

Ce n'est pas très facile, et je vous invite à le faire sur un cordage ancien pour essayer plusieurs fois. C'est vraiment à force d'en faire que vous comprendrez le truc.

La méthode que je vous montre en est une parmis tant d'autres, mais à mon sens, la plus simple. Attention, tous les cordages tressés ne sont pas forcément épissables. Il devez sentir un peu de jeu lorsque vous malaxez le cordage entre vos mains.

Vous devrez également vous procurer un jeu d'aiguilles creuses, et là encore, attention, faites le tour des magasins d'accastillage, car les prix varient de 25 à 45 € !

 

epissure-tresse 4933

 

Commencez par réaliser à environ 1.5 mètres, un noeud dans le cordage, pour arrêter le "mou" que nous allons créer.

 

epissure-tresse 4936

 

Formez la taille de l'oeil voulu, en laissant une longueur d'aiguille longue à partir de la base de l'oeil. Marquez également l'oeil en faisant des repères. Une croix en haut, et un trait en bas.

 

epissure-tresse 4942

 

Sortez l'âme de la gaine au niveau de la croix en faisant attention à ne pas abimer le cordage.

 

epissure-tresse 4943

 

Vous obtnez ceci :

 

epissure-tresse 4953

 

A l'endroit où sort l'âme de la gaine, faites un repère 1.

 

epissure-tresse 4956

 

Nous allons sortir maintenant encore plus d'âme.A partir du repère 1,tirez sur l'âme, et mesurez une longueur d'aiguille courte et marquez un repère 2.

 

epissure-tresse 4950

 

A partir du repère 2, sortez et mesurez une longueur d'aiguille longue. Marquez un repère 3.

 

epissure-tresse 4957

 

On va maintenant rentrer la gaine dans l'âme. Rentrez l'extrèmité de la gaine dans l'aiguille creuse adaptée...

 

epissure-tresse 4963

 

... et rentrez au niveau du repère 2 pour ressortir au repère 3.

 

epissure-tresse 4967

 

Ajustez l'ensemble pour que le repère sur la gaine (celui que j'ai appellé du bas tout à l'heure) se trouve au niveau du repère 2.

 

epissure-tresse 4974

 

Prenez l'âme maintenant, et effilez l'extrèmité, pour les couper, et amincir l'ensemble. Vous pouvez même le scocher.

 

epissure-tresse 4975

 

Rentrez l'âme dans la gaine au niveau du repère sur la gaine...

 

epissure-tresse 4979

 

Et faites ressortir le plus loin possible sous la croix, en faisant attention à ne pas piquer dans l'âme.

 

epissure-tresse 4982

 

Là encore, ajustez l'ensemble, et vous obtenez un jonction entre l'âme et la gaine qui devrait ressembler à peu près à ça :

 

epissure-tresse 4986

 

Sortez un peu la gaine de l'âme, et coupez là en biseau, avant de la faire re-rentrer dans l'âme.

 

epissure-tresse 4988

 

A l'endroit ou l'âme ressort, faites un petit repère, sortez en un peu plus, et coupez au niveau de votre repère. On va maintenant amincir l'extrèmité....

 

epissure-tresse 4992

 

En effilant et en coupant l'âme.

 

epissure-tresse 4993

 

En partant du noeud que l'on a créé sur le cordage, repoussez le mou vers l'oeil....

 

epissure-tresse 4994

 

La magie va s'opérer, l'oeil va se refermer, et prendre sa forme définitive.

 

epissure-tresse 4996

 

Comme je vous l'ai dit un peu plus haut, il vous faudra recommencer plusieurs fois pour vraiment comprendre les petites subtilitées de ce genre de nouage. Bon courage à vous !

 

epissure-tresse 4999

 

 

Repost 0
Published by nico - dans matelotage
commenter cet article

Présentation

  • : nico-matelotage
  • nico-matelotage
  • : Spécialiste du matelotage et des noeuds marins, je travaille depuis quelques années à la Corderie Royale et sur le chantier de l'Hermione. J'ai créé ce blog pour vous faire découvrir mon travail, mes réalisations, mais également pour créer une vitrine du matelotage en général, et donc, de votre travail, quelque soit votre niveau. C'est un endroit pour échanger, partager qui ne peut vivre sans vous, sans vos contributions. Faites des commentaires, et partagez ce blog avec vos amis !
  • Contact

Recherche